Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 janvier 2021 4 07 /01 /janvier /2021 07:00

A part les trois-quarts de la population masculine du monde personne n'est contre "les femmes puissantes" titre et sujet du dernier livre signé de la plume inouïe de Léa Salamé, l'une des toutes meilleures journaliste du monde à en croire les critiques ultra-laudatives accompagnant ce sublime ouvrage.

J'exagère dans le compliment et la flatterie? c'est que vous ne lisez pas la presse lorsqu'elle décide d’idolâtrer quelqu'un! Le seul qui ose égratigner la statue en or est Guillaume Meurice, qui officie sur la même radio (France-Inter). 

Comme toutes celles qui l'on précédées (Sinclair, Ockrent, Giroud...) Mademoiselle Salamé est partout. Elle orne et honore de son auguste signature des émissions-phares de la télévision, de la radio, des journaux et je dois oublier des supports.

Ce qu'elle dit, la façon dont elle le dit et l'endroit où elle le dit n'a pourtant rien de renversant: Madame Salamé est coulée dans le moule d'un journalisme "mainstream" sans autre aspérité qu'une vague agressivité de façade. A part ça elle ne doit faire rougir ni "le siècle" ni les écoles du "journalisme à la Française". Elle finira en Michèle Cotta ou, si les vents ne lui sont pas favorables, en Arlette Chabot.

Revenons à son bouquin, qui a dû faire un malheur sous le sapin artificiel. "Femmes puissantes", titre con-con mais sans doute vendeur. Qui sont ces "femmes puissantes" que Miss Salamé a interviewées à la radio? (on rentabilise!) l'éternelle Élisabeth Badinter dont la puissance vient peut être de son héritage paternel,*  Carla Bruni (???????????), Aya Nakamura, Christine Lagarde. J'arrête là. On voit le livre et l'exigence éditoriale.

Une certitude: Maître Salamé ne postule pas à la succession de Svetlana Alexievitch!

 

* je précise que je parle de la plus grosse boîte de pub Française, "Publicis" dont la notoriété et la puissance confèrent à la philosophe une visibilité améliorée.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires