Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2021 2 12 /01 /janvier /2021 07:00

Si la COVID 19, le virus, les chauves-souris, le Pangolin et Monsieur Vaccin veulent bien, j'irai cet été passer deux semaines en Tanzanie et à Zanzibar. Je devais m'y rendre en 2020 mais la pandémie en a décidé autrement. Adieu hyènes, rhinos, girafes, lycaons et pintades...

Cette année le prix du billet d'avion a beaucoup augmenté et le départ vers la Tanzanie reste aléatoire. Trouverons-nous quelqu'un pour nous vacciner contre la fièvre jaune? (impossible de remettre la main sur le carnet de santé ou sur un papier attestant que je suis protégé).

Cela me rappelle quand je suis allé au Kenya avec une demie-douzaine de salariés de l'entreprise dans laquelle je sévissais alors. Nous étions les "vainqueurs d'un Challenge" et cette destination prestigieuse nous était allouée. Un voyage privé avec budget important et programme riche et adapté.

Je me souviens en vrac de l'arrivée à Mombasa, d'un bain de mer idéal dans l'océan, d'un "lodge" très confortable, de 4 X 4 qui l'étaient beaucoup moins, d'animaux approchés dans un ordre  parfait, d'une ambiance "bon enfant", de soirées arrosées et animées, du vol dans un vieux coucou entre Mombasa et le Massai Mara et de cette vision sublime du Kilimandjaro enneigé...

Je me souviens aussi, en plein bush de ce guerrier Massai solitaire poussant une bicyclette et finissant par rejoindre notre voiture nous confiant une lettre à poster. Tout cela pour dire que  les deux zozos prévus au voyage et qui l'avaient refusé, l'un "parce qu'on ne l'achetait pas" (un syndicaliste chatouilleux) et l'autre pour une raison domestique avaient tort.

Ils avaient doublement tort en réclamant de manière absurde, déplacée et grossière de recevoir en argent le montant de leur part du voyage. Oui, certains ne doutent de rien!

La DRH, la DC et le Marketing s'insurgèrent contre cette prétention abusive et tous nous pensâmes que c'en était fini des "incentives" maison.

Heureusement il n'en fût rien et avec cette entreprise je fis d'autres voyages agréables en Tunisie, au Sénégal, au Maroc et un autre, plus tard, moins agréable à Pôle Emploi.

Risque que je ne cours pas en Tanzanie puisque j'y vais avec ma femme, sa fille aînée, son mari et son fils de 10 ans.

Quoi que... ils vont peut-être me jeter aux crocodiles ou me donner comme goûter à une troupe de lionnes que ça changera des gnous?

Partager cet article
Repost0

commentaires